Reprise impossible à partir du 11 mai : avec FO défendre nos droits

Le Premier ministre a donc présenté son plan de déconfinement le 28 avril : ce qui apparaît clairement c’est que les intérêts économiques prévalent sur la santé des populations, des salariés et des agents de l’Education Nationale. Les conditions ne sont pas réunies pour une rentrée même progressive !

Comme plus de 50 000 agents, parents, salariés vous pouvez affirmer : « Sans dépistage généralisé, sans les mesures de protection nécessaires, toute reprise est inacceptable » en signant ici

Vous trouverez aussi dans cet article toutes les informations sur les moyens de défendre vos droits face à cette reprise impossible.

CHSCT du 27 avril 2020

ci-dessous le compte rendu de mandat des représentants FO ainsi que la déclaration liminaire

Procédure d’alerte déclenchée par la FNEC FP FO le 29 avril face à la rentrée impossible :

Personnels à risque, personnels ayant dans leur foyer une personne à risque, personnels devant garder leur enfant que celui-ci soit accueilli ou pas : vous ne devez pas reprendre le 11 mai

Ces consignes s’appliquent aussi pour les réunions en présentiel dans votre établissement

1) Pour les personnels vulnérables ou pour les personnels ayant à leur foyer une personne vulnérable ou dont les enfants de moins de 16 ans ne sont pas accueillis à l’école : Ces collègues (quel que soit leur statut) n’ont pas vocation à venir sur le lieu de travail. Ils assureront l’enseignement à distance.

Ci dessous liste mise à jour le 20 avril par le Haut Conseil de la Santé Publique :

2) Pour les personnels dont les enfants sont accueillis à l’école mais qui ne souhaitent pas les y mettre à cause des conditions d’accueil, peuvent t-ils bénéficier des mêmes possibilités que ceux dont les enfants ne sont pas accueillis à l’école ? Oui ils peuvent demander à pouvoir poursuivre leur activité en distanciel plutôt qu’en présentiel. Hier soir, au CTM, notre Ministre confirme que les enseignants pourront bénéficier d’une ASA pour garde d’enfants tout le mois de mai !

3) Pour les personnels qui angoissent sur cette reprise et qui ne se sentent pas de reprendre (peur de la contamination, par exemple): fournir un certificat médical du généraliste attestant de leur santé fragile pour une reprise en présentiel au supérieur hiérarchique et en envoyer un double à la médecine de prévention. Le médecin de prévention a indiqué en CHSCT qu’elle appuiera ces demandes auprès de la hièrarchie.

Pour toute question, interrogation : contacter le service de médecine de prévention de préférence par mail, le service étant très occupé en ce moment.

Communiqué commun des syndicats FO enseignement et territoriaux du Tarn

L’Union départementale des syndicat Force Ouvrière du Tarn interpelle la préfète et les maires à propos de la « rentrée du 11 mai »

Exercer le droit de retrait

Vous trouverez ci-dessous un schéma expliquant la démarche en vue de l’exercice du droit de retrait et les différentes étapes de son application : Attention il est absolument nécessaire de le faire en lien avec les représentants FO en CHSCT car sinon c’est le chef de service seul qui enquête et décide de la suite. Contactez vos représentants syndicaux FO

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s