Communiqué de l’AG des profs de philo de l’académie de Toulouse du 18 juin 2019

Communiqué de presse -AG des professeurs de philosophie 18 juin 2019

Les professeurs de philosophie de l’académie de Toulouse qui se sont réunis en assemblée générale spontanée ce mardi 18 juin, à l’occasion de la réunion d’entente académique, se sont entendus à une très large majorité (90 pour, 7 contres, 9 ne prenant pas part au vote, 1 abstention) pour mener plusieurs actions concernant l’examen du baccalauréat pour s’opposer aux réformes et à la loi portées par le ministre Jean-Michel Blanquer. Ils ont adopté le principe d’un calendrier (voir ci-dessous) qui s’inscrit dans la continuité des luttes menées depuis plusieurs mois par des personnels de l’éducation nationale des premiers et seconds degrés, au lendemain de la grève historique des surveillances du baccalauréat qui a eu lieu hier, lundi 17 juin et a été reconduite dans plusieurs académies aujourd’hui et les jours suivants.

Cette assemblée a été précédée par un blocage du centre où étaient organisées les commissions, décidé le matin même par l’assemblée générale des grévistes de l’académie de Toulouse, qui rassemble des personnels de tous les degrés de l’Education nationale engagés dans la lutte contre l’ensemble de ces attaques sans précédents menées contre l’école publique.

Dans l’attente de voir le ministère et le gouvernement revenir sur ces réformes et ouvrir le plus rapidement possible de véritables discussions avec les enseignants, en rappelant que la très grande majorité d’entre eux y sont hostiles et déplorent, notamment en philosophie, la quasi absence d’échanges avec leur hiérarchie et la parodie de consultation par laquelle ces mesures ont été faussement légitimées, l’assemblée générale des professeurs de philosophie a adopté le calendrier suivant :

–          Elle appelle à participer à la grève du jeudi 27, jour des épreuves du brevet des collèges, et à se réunir le même jour en assemblée générale à l’occasion des réunions d’harmonisation, et invite tous les collègues de philosophie de toutes les académies à en faire autant.

–          Elle a décidé de procéder à la rétention des notes de philosophie, et ce pour une durée indéterminée, tant que de réelles avancées n’ont pas été réalisées. En effet, soucieux d’accomplir au mieux leur mission et d’assumer consciencieusement les responsabilités qui leur incombent en tant qu’enseignants et en tant qu’examinateurs, ils corrigeront les copies qui leur ont été remises mais conserveront secrètes les notes au-delà de la date butoir du 2 juillet. Cette rétention aura inévitablement pour effet d’empêcher la tenue des jurys de délibérations, prévus le jeudi 4 juillet, donc la publication des résultats le vendredi 5 juillet. L’assemblée invite tous les collègues de toutes les matières de toute la France à engager de leur côté une telle action.

–          Enfin, elle a décidé d’appeler à la grève des jurys de délibération, si aucune réponse n’a été apportée jusque-là.

De telles actions sont historiques et seul le ministère et le gouvernement en portent la responsabilité. Par ces décisions, l’assemblée générale des professeurs de philosophie de l’académie de Toulouse envoie un appel à tous les collègues de toutes les disciplines partout en France, afin de remporter enfin la victoire contre ces politiques qui entendent détruire l’éducation publique et ses principes fondamentaux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s